Tout savoir sur Runtime Broker, son rôle et comment le désactiver ?

Il peut arriver que lors de l’utilisation de son ordinateur, on soit confronté à un dysfonctionnement de tous ses programmes. Cela survient pour une raison qu’on peut expliquer. En fait, on se retrouve dans ce genre de situation à cause d’une consommation excessive de l’utilisation du processeur et du disque de son ordinateur par le processus Runtime Broker. Il n’est pas rare de trouver des utilisateurs de Windows se plaindre de difficultés en voulant exécuter des programmes sur leur ordinateur. Comment ce problème peut-il être réglé ? Voici comment procéder.

Runtime Broker : qu’est-ce que c’est ?

Ce nom n’est pas inconnu des utilisateurs des systèmes Windows 8 et 10. Runtime Broker est en réalité un outil de Microsoft qui permet aux applications d’avoir accès à différents dispositifs. On peut citer, entre autres, l’autorisation du micro ou l’autorisation de la caméra. Cette autorisation est signalée par Runtime Broker si l’utilisateur l’avait accordé au programme Microsoft.

Lire également : Le jeu Clash of Titans en dix questions essentielles

Généralement, ce processus d’autorisation ne demande pas une consommation importante de mémoire. Il lui faut entre 20 et 30 Mo au maximum pour fonctionner correctement. Ce qui n Le problème que présente souvent ce processus, survient lorsque l’utilisateur lance un programme qui utilise une autre autorisation. 

Cela entraîne une utilisation importante de la mémoire du processus Microsoft Runtime Broker par le courtier d’exécution. Plus le nombre d'applications utilisées sera élevé, plus ce dernier consomme la mémoire.

A lire aussi : Quel est l’avantage de la création site internet Bassin d'Arcachon ?

Le rôle de Runtime Broker

Runtime Broker est un processus Windows très fonctionnel. En vrai, il permet d’accorder des permissions aux différentes applications sur le PC. Cela permet d’accéder à un panel de fonctionnalités sur l’ordinateur comme l’autorisation à une application de se servir de la caméra ou du micro de l’ordinateur. 

Bien qu’il soit aussi avantageux, ce logiciel n’est pas censé consommer énormément de données. Néanmoins, il peut arriver que ce processus Windows utilise la totalité du processeur d’un PC. Ce qui impacte sur le système Windows 10 ainsi que sur l'utilisation générale du PC. 

En réalité, ce programme n’est pas conçu pour utiliser autant de mémoire. Toutefois, lorsqu’une application universelle est installée sur le système Windows du PC, cela bouleverse le fonctionnement de ce processus. 

Par conséquent, quand il y a plusieurs applications universelles sur le PC, cela augmente ainsi la consommation des données. Quand on est confronté à une telle situation, il existe des précautions à prendre dans l’immédiat pour régler ce problème. 

Comment fonctionne Runtime Broker ?

Le logiciel Runtime Broker fonctionne en arrière-plan. Ce qui lui permet de consommer très peu de données. Dès lors qu’on lance une application universelle, celui-ci consomme un peu moins de la moitié des données disponibles avant de se stabiliser. Ce n’est rien de grave ! Il ne faut surtout pas s’emballer. Toutefois, lorsqu’on remarque une hausse drastique de la consommation des données sans pour autant avoir une application universelle, c’est une tout autre histoire.  

Dans une telle circonstance, il faut savoir que plusieurs faits peuvent en être la cause. Lorsqu’on a effectué une récente mise à jour du Windows 10, cela peut bien expliquer le comportement irrégulier de ce logiciel. En vrai, le système Windows 10 fonctionne comme une application universelle, raison pour laquelle la consommation des données a augmenté. 

Pour régler ce problème, c’est tout simple ! Il faut se rendre dans les paramètres de son ordinateur afin d’activer les notifications et les actions. Ensuite, il faut désactiver l’option associée aux conseils, astuces et suggestions du système Windows 10. C’est aussi simple que cela. 

Comment résoudre le problème ?

Lorsqu’on se retrouve face à une consommation de mémoire du courtier d’exécution, il existe une solution pour y remédier. On peut procéder à la désactivation des éléments de confidentialité. 

Le résultat de cette démarche est évidemment la baisse de l’utilisation du processeur par Runtime Broker. Elle consiste en un suivi des activités ayant conduit à une utilisation élevée du processeur lorsqu’on utilise l’ordinateur. 

Pour cela, il faut ouvrir les paramètres en appuyant sur Windows et I à la fois, puis cliquer sur système. Ensuite, on doit sélectionner les boutons notifications et actions et décocher les conseils reçus lors de l’utilisation de Windows. L’étape finale consiste à aller dans les paramètres et éteindre tout ce qui se trouve du côté droit.

Runtime Broker est un programme surprenant et très fonctionnel. Il a pour rôle de donner des permissions aux applications afin qu’elles accèdent à certaines fonctionnalités. Lorsque ce logiciel devient désagréable pour son PC, il est possible de le désactiver grâce à différentes méthodes.